Arrêter de fumer grâce à l'hypnose sans prise de poids

L'hypnose, l'hypnothérapie pour arrêter de Fumer facilement et sans médicaments.

L'hypnose aujourd'hui reconnu mondialement dans le domaine de la santé.

Qu'est ce que l'hypnose thérapeutique, l'hypnothérapie?

http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=hypnotherapie_th

hypnose efficace contre l'addicion

L’état hypnotique est un état de conscience modifié spontané ou induit par des interactions avec l’environnement. Cet état se manifeste généralement par une détente profonde du corps, une sorte de léthargie, avec un état de concentration accrue vers des phénomènes internes. La combinaison entre ce relâchement physique et une attention extrême permet une disponibilité et une expression facilitée des sentiments par rapport à un objet, un thème précis concernant la personne hypnotisée.

En thérapie, deux caractéristiques de l’hypnose sont très intéressantes car elles facilitent le travail du thérapeute. L’état de dissociation, c’est à dire état où le comportement n’est plus dirigé par la volonté mais plutôt par l’activité inconsciente, et l’attention sélective, l’augmentation de la capacité de se focaliser, permettent une réaction accrue aux suggestions.

Contrairement à un préjugé répandu, être en état hypnotique ne signifie pas être soumis à l’. L’état de transe augmente la capacité de choix du patient.

En thérapie, il y a une implication mutuelle entre le patient et le thérapeute pour mener un projet visant au mieux-être du patient. Dans le meilleur des cas, au fur et à mesure des séances, un climat de confiance s’installe permettant un changement, d’une part remarqué par le thérapeute et d’autre part acceptable par le patient.

LES RECHERCHES SCIENTIFIQUES DU CNRS AU ROYAUME UNIS DANS L'ARRET DU TABAC PAR L'HYPNOSE

International journal of clinical and experimental hypnosis

Clinical hypnosis for smoking cessation 81% des patient avaient arrêté de fumer par l'hypnose

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=15460073 (source original cliqué sur le lien)

Titre du document / Document title

Clinical hypnosis for smoking cessation: Preliminary results of a three-session intervention

Auteur(s) / Author(s)

ELKINS Gary R. ; HASAN RAJAB M. ;

Résumé / Abstract

Cette étude présente les données préliminaires dans une étude clinique d'un traitement par hypnose pour arrêter de fumer. Il est décrit un traitement individualisé en 3 séances d' hypnose. Trente fumeursinscrits dans un HMO ont été adressés par leur médecin pour traitement. Vingt et un patients sont revenus après une première consultation et ont eu de l'hypnose pour le cessation de tabagisme. À la fin du traitement, 81% de ces patients ont signalé qu'ils avaient arrêté de fumer, 48% a rapporté l'abstinence à 12 mois du traitement. La plupart des patients (95%) ont été satisfaits du traitement qu'ils ont reçu. Sont discutées des recommandations pour la recherche à venir afin d' évaluer empiriquement ce traitement par hypnose.

Revue / Journal Title

International journal of clinical and experimental hypnosis ISSN 0020-7144 CODENIJEHAO

Source / Source

2004, vol. 52, no1, pp. 73-81 [9 page(s) (article)]

Langue / Language

Anglais

Editeur / Publisher

Taylor & Francis, Lechworth, ROYAUME-UNI (1959) (Revue)

Localisation / Location

INIST-CNRS, Cote INIST : 11201, 35400011348084.0050

Nº notice refdoc (ud4) : 15460073

Les nouvelles recherches de l'hypnose

L'action de l'hypnose est visible dans le cerveau

hypnose efficace contre le tabac 1er décembre 2009 – L’hypnose aurait un effet spécifique et mesurable sur certains aspects de l’activité du cerveau. C’est ce qu’indiquent les résultats d’un essai préliminaire1 mené par des chercheurs de la Faculté de psychologie de l’Université de Hull, en Angleterre.

On sait que certaines personnes répondent bien à l’hypnothérapie et que d’autres y sont réfractaires, mais on ignore pourquoi. Les auteurs de l’étude voient dans leur découverte une piste qui pourrait expliquer les effets de l’hypnose, une technique qui laisse encore perplexes nombre de scientifiques.

Grâce à des examens en tomodensitométrie (scanner), ils ont observé chez les personnes sensibles à l’hypnose un ralentissement de certaines activités neurologiques lorsqu’elles étaient laissées au repos2, à la suite d’une séance d’hypnose. Chez les sujets réfractaires, soumis aussi à une séance de suggestion hypnotique, les chercheurs n’ont pas remarqué ce changement lorsqu’ils se reposaient.

Selon eux, ces résultats indiquent que l’hypnose a un effet spécifique sur les neurones, qui diffère des effets attribuables au simple état de relaxation.

Les auteurs de l’étude ont sélectionné 10 sujets sensibles à l’hypnose (groupe actif) et 7 autres qui étaient réfractaires aux effets de cette technique (groupe témoin). Les participants étaient placés dans un tomodensitomètre (scanner) après avoir été soumis à une séance d’hypnose. On leur demandait alors de s’adonner à une tâche spécifique (écoute d’une musique fictive). Entre les moments où ils devaient s’adonner à cette tâche, ils étaient laissés au repos. Durant tout ce temps, les chercheurs observaient l’activité cérébrale des sujets à l’aide de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle transmise par le tomodensitomètre.

Pierre Lefrançois – PasseportSanté.net

Oubliez la cigarette

Arrêter de fumer c'est facile!

En une seule fois seulement libérez-vous de la cigarette définitivement

Wednesday the 26th - Zérosmoking® Méthode d'arrêt du tabac par l'hypnose. Thanks to Joomla 2.5 templates by FTS